Accueil Conseils voyage à vélo Hydratation optimale : les systèmes de portage d’eau à privilégier en rando-vélo

Hydratation optimale : les systèmes de portage d’eau à privilégier en rando-vélo

329
0
Hydratation optimale : les systèmes de portage d'eau à privilégier en rando-vélo

L'hydratation est un élément clé lors de la pratique du vélo en longue distance, aussi appelée bikepacking. Mais quelle est la meilleure façon de transporter son eau ? Quels sont les avantages et inconvénients des différents systèmes de portage d'eau ? Et comment s'assurer d'une hydratation optimale tout au long du trajet ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

L'importance de l'hydratation en bikepacking : prévenir la déshydratation

Comprendre le rôle crucial de l'eau dans notre organisme

L'eau joue un rôle vital dans notre organisme : non seulement elle permet le bon fonctionnement de nos cellules, mais elle agit également comme un véhicule, transportant les nutriments vers nos muscles et éliminant les toxines. Au cours d'un effort intense comme le bikepacking, notre corps perd une grande quantité d'eau à travers la . Cette perte hydrique peut entrainer une déshydratation si elle n'est pas compensée par une consommation adaptée.

Les signes de la déshydratation à surveiller

La déshydratation se manifeste par divers symptômes : fatigue, maux de tête, diminution des performances physiques et mentales… Il est donc essentiel d'apprendre à reconnaître ces signes pour réagir rapidement et adéquatement.

Choix du système d'hydratation : sacs d'eau, gourdes ou bidons ?

Choix du système d'hydratation : sacs d'eau, gourdes ou bidons ?

Les sacs d'eau : une solution pratique pour les longues distances

Les sacs à eau, aussi appelés poches à eau sont une solution très pratique pour le cyclotourisme. Ils permettent de transporter une grande quantité d'eau sans encombrer le vélo. De plus, leur système de pipette offre un accès facile et rapide à l'eau pendant le pédalage.

Gourdes et bidons : des solutions simples et économiques

Les gourdes et bidons se fixent facilement sur le cadre du vélo, offrant ainsi un accès rapide à l'eau. Si leur capacité est généralement inférieure à celle des sacs d'eau, ils représentent néanmoins une solution simple et économique pour s'hydrater lors de courtes distances.

  • ZEFAL Magnum Grande Contenance, Gourde Vélo/VTT et Sport Réutilisable sans BPA - Bidon Eau Soft Couvercle Vissable - Fabriqué en France - Noir (Translucide), 975 ML
  • ZEFAL Arctica - Bidon Vélo 750 ML - Gourde Vélo Isotherme - Inodore et Etanche - Bidon Sport sans BPA - Rouge
  • ZEFAL Sense Soft 80 No Mud Bidon Velo - Gourde VTT Avec Protection De La Tetine - Bidon Eau Sport Sans BPA - Noir Fume, 800ml
Il est alors temps de comparer ces différentes options pour déterminer laquelle serait la plus appropriée selon les différents types de sorties.
Lire aussi :  Itinéraires verts : top 5 des voies cyclables en milieu urbain

Les solutions de portage d'eau pour le cyclotourisme : avantages et inconvénients

Les solutions de portage d'eau pour le cyclotourisme : avantages et inconvénients

Sacs d'eau vs Gourdes/Bidons : le duel

Sacs d'eau Gourdes/Bidons
Capacité Jusqu'à 3L 0. 5 à 1L
Accès à l'eau Rapide grâce à la pipette Nécessite de se stopper pour boire
Encombrement sur le vélo Aucun, porté sur le dos Faible, fixé sur le cadre du vélo
Prix Plus onéreux Abordable

Solution mixte : la combinaison sac d'eau et gourde/bidon

Pour les longues distances ou les sorties en conditions extrêmes, il peut être judicieux de combiner un sac d'eau et une gourde ou un bidon. Cette solution offre à la fois une grande capacité de stockage et un accès facile à l'eau.

Mais qu'en est-il lorsque l'on doit faire face à des sources d'eau incertaines ?

Filtrer et purifier l'eau en randonnée vélo : conseils et techniques

L'utilité des systèmes de d'eau en bikepacking

Lorsque vous êtes loin de toute , il peut être nécessaire de puiser votre eau directement dans la nature. Cependant, cette eau n'est pas forcément potable. Elle peut contenir des micro-organismes pathogènes tels que des bactéries, des virus ou des parasites. Il est donc essentiel de disposer d'un système de filtration ou de purification d'eau.

Méthodes simples pour purifier l'eau en randonnée vélo

Plusieurs méthodes existent pour purifier l'eau. Les pastilles de purification à base d'iode ou de sont une solution simple et économique. Cependant, elles n'éliminent pas les particules en suspension. Pour cela, il existe des filtres portables qui permettent de rendre l'eau potable en éliminant la plupart des contaminants.

  • XEERUN Filtre à eau extérieur, mini filtre à eau portable 2000 L, eau potable, paille de camping de survie, tue 99,99% de toutes les bactéries et germes, pour le camping, la survie, la randonnée
  • JOPHEK 550ML d'eau pour Chien Chat, Distributeur d'eau Portable Gourde avec Bouton Lock et Filtre à Charbon Actif Convient pour Le Camping Le Randonnée
  • Purewell Filtre À Eau Portable,Personnel Purificateur de 0.01Microns 4 Etapes système de Filtration d'eau Enlèvent 99,99% de Substances Nocives, Pour Camping Randonnée Voyager
Le système d'hydratation choisi dépend également d'autres facteurs tels que le poids, le et la facilité d'utilisation.
Lire aussi :  Les meilleurs itinéraires vélo pour l'automne

Les critères essentiels pour choisir son sac d'hydratation idéal

Les critères essentiels pour choisir son sac d'hydratation idéal

Poids et capacité : trouver le bon compromis

Nous suggérons de choisir un sac d'hydratation dont le poids et la capacité correspondent à vos besoins. Si vous partez pour une sortie de quelques heures seulement, un petit sac léger sera suffisant. Pour les longues distances, optez pour un sac avec une plus grande capacité.

Confort et ergonomie : des critères à ne pas négliger

L'ergonomie du sac est tout aussi importante : il doit être confortable à porter, facile à remplir et à nettoyer. Privilégiez les modèles avec une large ouverture pour faciliter le remplissage et le .

  • BBAIYULE Sac à Dos d'hydratation avec Poche d'hydratation, 2 l, Sac à Dos de Course, Sac à Dos de vélo, Sac à Dos de randonnée, Petit pour Course à Pied, vélo, Homme et Femme(vessie Incluse)
  • Lunidry 15L Sac à Dos d'hydratation avec vessie d'eau de 3L, Sac Trail Running pour Femme Homme, pour Randonnée Cyclisme Marathon VTT, Ajustables à Taille Sac à Dos d'eau avec système d'hydratation
  • Sac Hydratation avec Poche d'eau (2L Reservoir) Sac à Dos de Course à Pied Léger 6L pour Femme Homme, Sac Trail Running pour Marathon VTT Randonnée Vélo (noir2)
Maintenant que nous avons exploré différentes options d'hydratation, nous recommandons de se rappeler qu'il faut adapter son hydratation à la météo et à l'intensité de l'effort.

S'adapter aux conditions météo : gestion de l'eau pendant les longues sorties

Hydratation en période chaude : augmenter sa consommation d'eau

Pendant les périodes chaudes, notre corps transpire plus pour réguler sa température. Il est donc essentiel d'augmenter sa consommation d'eau pour compenser ces pertes hydriques.

Gérer son eau lors des sorties hivernales

Il faut que malgré le , notre corps continue de perdre de l'eau. Il est donc tout aussi important de s'hydrater régulièrement lors des sorties hivernales.

Pour rappel, une bonne hydratation est essentielle lors du bikepacking. Qu'il s'agisse de sacs à eau, gourdes ou bidons, chaque système a ses avantages et inconvénients et doit être choisi en fonction des besoins spécifiques de chaque sortie. Enfin, n'oubliez pas que dans certaines situations, il peut être nécessaire de filtrer ou purifier votre eau pour garantir sa potabilité.

4.4/5 - (5 votes)